Mieux digérer grâce au yoga




Comme une grande partie d'entre vous, je souffre de troubles digestifs..

(article glamour paillettes en perspective)


Transit ralenti ou express, ballonnements, remontées acides, gaz.. plus de 30% des français souffriraient de troubles fonctionnels digestifs et 10% du syndrome de l'intestin irritable !


« Toutes les pathologies digestives sont liées aux émotions et au stress. Or, le yoga agit sur ces deux facteurs », note le Dr. Lionel Coudron, médecin et professeur de yoga.


Le yoga est de plus en plus pris au sérieux par les professionnels de santé car, tout comme la méditation, il est un atout indéniable pour améliorer son quotidien et réduire les symptômes notamment en apaisant le système nerveux. (le ventre, aka notre deuxième cerveau !)


Mais ce n'est pas tout ! En pratiquant des asanas (postures) et en apprenant à mieux respirer on peut parvenir à activer son feu digestif, soulager les douleurs à l'estomac ou encore lever des blocages fonctionnels au niveau des intestins..

La respiration abdominale relance le transit, les inversions "brassent" les intestins tandis que les torsions massent les viscères..


Pas encore convaincus ? Testez ces 5 postures de yoga au quotidien pendant plusieurs semaines et vous verrez.. Bon,vous n'êtes pas à l'abri de laisser échapper quelques vents par ci par là..vous serez prévenus 😂 !


ATTENTION : les contre-indications sont notées, ne forcez jamais dans une posture, préservez votre corps, merci !



🔹 La demi torsion

(Ardha-Matsyendrasana)

C'est la posture star de l'élimination !


Bienfaits :

  • Massage du pancréas, foie et des intestins

  • Une pression efficace pour les transits bloqués

  • La compression entraîne une évacuation des toxines

  • L'accroissement du feu digestif : appétit stimulé


Entrer dans la posture :

  • Placez le talon gauche sous la cuisse droite, en gardant le genou gauche au sol. (les fessiers restent bien au sol)

  • Le pied droit est au sol, faites-le passer par-dessus le genou gauche.

  • Tournez votre buste, vos épaules et votre tête sur la droite puis placez votre main droite à plat sur le tapis derrière vos fessiers.

  • Idéalement la main droite vient attraper la main gauche qui passe sous le genou droit.

  • Restez trois à cinq respirations puis répétez de l'autre côté.


Contre-indications : blessures de la colonne vertébrale



🔹 La cigogne

(Uttanasana)


Bienfaits :

  • Massage du foie, reins et activation du système uro-génital

  • Puissante stimulation des viscères et réduction de la graisse abdominale

  • Péritalisme intestinal augmenté (contractions physiologiques du tube digestif qui permettent la progression des aliments)

Entrer dans la posture :

  • Prenez une grande inspiration.

  • Levez les bras et dans une longue expiration, fléchissez le corps vers l’avant en cherchant loin devant vous avec le bout des doigts, les bras restant près des oreilles.

  • Placez les doigts sur le sol à côté des pieds ou derrière les talons. (Option : si vous n'arrivez pas à toucher le sol, placez les mains sur un bloc devant vous.)

  • Étirez bien la colonne vertébrale.

  • Expirez, approchez le buste des jambes et essayez de porter le front en contact avec les genoux, toujours sans que ces derniers fléchissent.

  • Laissez le poids du buste partir à l'avant !


Contre-indications : douleurs au dos



🔹 Le chameau

(Ustrasana)


Bienfaits :

  • Très bon massage abdominal

  • Stimulation des fonctions digestives


Entrer dans la posture :

  • Asseyez vous sur vos talons, pieds et les genoux écartés à la largeur du bassin. L’espace entre vos genoux doit être équivalent à une main.

  • Contractez les fessiers et redressez le bassin vers l’avant. Vous êtes à présent en appui sur vos genoux.

  • Tendez les bras vers l’arrière, et penchez-vous lentement. L’idée est de faire en sorte d’approcher vos mains de vos talons. Si ce n'est pas accessible laissez vos mains sur les hanches.

  • Accentuez la cambrure en avançant lentement votre corps vers l’avant. Imaginez que votre poitrine monte vers le ciel.

  • Conservez les abdominaux engagés, et redressez-vous tout doucement. C’est le périnée qui fait remonter le haut du corps.


Contre-indications : hernie, sciatique, opération du ventre récente, arthrose des genoux...



🔹 Le demi-pont

(Ardha-setu-bandhâsana)


Bienfaits :

  • Tonification abdominale

  • Effet bénéfique sur les glandes surrénales, organes internes et les reins


Entrer dans la posture :

  • Allongez-vous sur le dos, les jambes serrées et placez les bras de chaque côté du corps.

  • Pliez les jambes et placez les plantes de pied au sol (largeur du bassin).

  • Poussez lentement votre bassin vers le ciel puis effectuez une rotation interne de vos épaules en les rapprochant le plus possible.

  • Tenez la position 1 à 2 min, en respirant profondément puis ramenez le bassin doucement au sol et ramenez vos genoux à la poitrine pour masser vos lombaires.

  • Vous pouvez aussi entrelacer les doigts et activer une pression dans le sol avec les mains pour soulever le bassin un peu plus haut (comme sur la photo).


Contre-indications : blessure/inflammation des épaules, grossesse, sciatiques..



🔹 La posture des genoux à la poitrine

(Apanasana)


Bienfaits :

  • Adieu gaz et ballonnements

  • Meilleure circulation sanguine jusqu'aux organes

  • Stimulation des muscles pelviens (efficace aussi pour les troubles menstruels)


Entrer dans la posture :

  • Commencez allongé(e) sur le dos.

  • Inspirez puis expirez en ramenant les genoux vers la poitrine, puis enroulez lez bras autour des genoux.

  • Maintenez la position telle quelle puis respirez.

  • Vous pouvez aussi choisir de soulever la tête entre les genoux pour étirer au maximum la colonne vertébrale.

  • Restez 1 à 2 min.


Never again ! 😆




72 vues

REJOINS LA SLOWERTEAM !

©2020. Slowerlife par Ralentir avec Candice. Créé avec Wix.com

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest