"Faire du yoga" : mon expérience

Mis à jour : avr. 27



- "Je fais du yoga"...

- "Trop bien !"


Ça c'est ma réponse..puis vient ensuite, parfois, dans ma tête :"c'est-à-dire ? "

Faire du yoga ça veut tout et rien dire. (oui, c'est dit.)


Pour commencer, on ne fait pas du yoga, nous pratiquons des asanas (postures) pour la majorité d'entre nous non ? Allez, parfois avec un peu de méditation ?


Je vous invite à lire cet article de Stéphanie Viu-Kessler, professeure de yoga et ma future formatrice, sur cette "génération" yoga.


Mais revenons à nos moutons (ou nos chiens tête en bas).


Quand j'ai commencé à m'intéresser au yoga, en 2015, je ne me suis pas posée trop de questions, le boom n'avait pas encore eu lieu en France et j'ai découvert le yoga grâce à des pratiquants autour de moi. (Coucou Maman, Coucou Charlotte)

J'ai débuté avec du Hatha yoga, découvert les Pranayamas et le travail du souffle et je ne me suis pas demandée combien de headstands (inversions) j'allais pouvoir réaliser en 1 mois.


Mais aujourd'hui tout a changé et c'est devenu le casse tête du débutant pour savoir où et par quoi commencer. Les studios fleurissent aux quatre coins de l'Hexagone et rares sont ceux qui n'ont pas essayé au moins un cours.


L'offre est pléthorique (et tant mieux !) : du Hatha au Vinyasa en passant par les Flow, l'Ashtanga, le Restoratif, le Yin, l'Iyengar.. (sans parler du yoga nu, yoga drunk et autres fantaisies).


Je ne vous propose ni une liste exhaustive ni un énième descriptif de cours que l'on peut trouver n'importe où en ligne mais mon ressenti sur ces différentes pratiques du yoga.

Ma (petite) expérience et (grande) curiosité m'ont amené à tester différents styles afin de découvrir qu'il n'y a pas une mais DES pratiques dans cet art de vivre du yoga.




  • HATHA


C'est mon premier amour et là où je reviens toujours !


Sans rentrer dans des détails complexes (que je ne maîtrise pas), le Hatha (= effort) Yoga est un yoga dit "traditionnel" (je ne rentrerai pas dans ce débat sans fin) qui se concentre sur la partie physiologique de l'être dans le but d'harmoniser corps et esprit.

Dans la pratique, on associe le contrôle du souffle (Pranayama) à des postures physiques (Asanas), à de la méditation et des mantras (phrases "sacrées" que l'on répète en pratique méditative).


On le perçoit souvent comme un yoga doux et lent (ce qui n'est pas forcément vrai).

Selon moi, c'est une très bonne porte d'accès à la découverte du yoga.

Pourquoi ? Car on aborde progressivement les asanas, on apprend à méditer, à contrôler son souffle..tout autant d'aspects qui vont bien au delà d'une simple"gymnastique".


Personnellement, j'ai découvert le Hatha Yoga par l'école Sivananda, reconnue dans le monde entier, où j'ai eu la chance de séjourner dans leurs ashrâms en France et en Inde.


  • VINYASA


Contrairement à l'Ashtanga (voir ci-dessous), le Vinyasa "synchronisation du souffle et du mouvement"n'est pas une pratique codifiée.

C'est un yoga dynamique, très libre et parfois, je m'y perds un peu.


J'ai mis les pieds dans des cours de Vinyasa un peu par hasard.

Ayant pratiqué la danse pendant 15 ans, j'ai souvent retrouvé des enchaînements et j'ai tout autant adoré que détesté selon les professeurs, les studios ou mon humeur du jour !


En Asie, jai découvert ces cours de "detox flow", "sunrise flow", "moon flow"...

Hum les yogis, c'est quoi ce flow dont vous parlez tout le temps ?


C'est en tout cas ce qui marche : les cours de Vinyasa se développent partout et répondent à nos sociétés pressées et consommatrices de bien-être.

1h où il faudrait transpirer, se détendre, faire un selfie, méditer, faire le poirier...

Faire quand le yoga nous demande d'être.


Un peu de créativité c'est super, mais à tout vouloir mélanger (sport, développement personnel, coaching de vie), ne nous éloignons-nous pas un peu de l'essence du yoga ?


  • YIN


Je connais mal cette pratique que j'aimerais approfondir et qui m'a fait tant de fois pleurer sur le tapis.


Ce yoga doux et profond, inspiré des philosophies asiatiques (notamment le Taoïsme) travaille sur les méridiens (médecine chinoise traditionnelle) pour faire circuler durablement l'énergie et nous permettre de conserver un équilibre physique et moral.

On fait moins de postures, on les tient plus longtemps et on relâche corps et esprit.


Perdre du temps pour en gagner ?

Les hyperactifs le fuient, les caractères plus calmes l'affectionnent.

Pourtant, pour tous, le yin yoga est une chance de ralentir et de prendre du temps pour soi.


Merci à Margot , ce petit rayon de soleil yogique qui magnifie si bien cette pratique.


  • ASHTANGA


C'est MA découverte de 2019.


J'ai suivi mon premier cours à Bali où clairement je n'ai pas tout compris mais mon corps, lui, s'en souvient ! Puis, j'ai repris les bases à Lyon et là j'ai saisi la force de cette pratique.


J'ai découvert les fondements de l'Ashtanga-Vinyasa et j'ai commencé à me passionner pour l'histoire moderne du Yoga (qui fera l'objet d'un autre article).


J'ai compris que les 1h30 de pratique codifiée et la 1ère série, n'étaient pas que souffrance mais qu'en apprenant à respirer (respirais-je vraiment avant ?) avec Ujjayi, l'énergie était décuplée.


J'ai pris conscience de la force de la discipline, de la rigueur et de la répétition.

Pour l'heure, je ne suis qu'une extrême débutante mais il y a tant à découvrir dans cette pratique méconnue, que le chemin risque d'être passionnant.


  • IYENGAR


Pour terminer, j'ai effectué un premier cours de yoga Iyengar en 2020.


Ayant plusieurs livres dans ma bibliothèque du célèbre maître de yoga BKS Iyengar, je trouvais cela dommage de ne pas chercher à en savoir davantage sur sa méthode.


Par une approche approfondie des postures et de l'alignement du corps (avec l'utilisation de sangles, briques, chaises), le yoga Iyengar est une pratique qui demande beaucoup de précision et régularité et qui met en évidence l'aspect thérapeutique du yoga.


Ai-je aimé ? J'ai été un peu déstabilisée par cette pratique rigoureuse qui m'a donné l'impression de devoir tout réapprendre de zéro..

Néanmoins, je ne lâche pas encore l'affaire et je continuerai ma découverte en 2020.


Mon conseil : essayez, testez encore et encore !


Qu'importe que vous commenciez par du Hatha, du Vinyasa ou du Yin...

Que ce soit pour garder la forme, être moins stressé(e) ou mieux respirer...

Que vous soyez en surpoids, mince, vieux ou jeune...

Que vous soyez spirituel ou absolument pas...


Il y aura un professeur, un style, un livre, une expérience du yoga qui sera pour vous.

On n'aura jamais tout compris ou tout vu et on ne "fera" probablement jamais du yoga.


Mais la voie que l'on aura empruntée sera la nôtre et sur ce chemin, vous verrez, la magie yogique pourrait très bien opérer...



Namasté petits yogis





107 vues

REJOINS LA SLOWERTEAM !

©2020. Slowerlife par Ralentir avec Candice. Créé avec Wix.com

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest